TOUS LES CLASSEMENT SONT EN LIGNE rubrique " CLASSEMENT TRESCO"
   
Infos Tresco - Historique

tresco2.jpgL’idée première a été de faire une course et une croisière sur GUERNESEY.
Pourquoi GUERNESEY ? à l’inverse de Jersey, cette île a un port dans le ce centre-ville et les commerces sont à 150 mètres des pontons.

  • En 1976 Jean-Luc TROUSSEL , président du Y.C.M., organise le week-end de l’Ascension une régate sur GUERNESEY : il y a 8 participants.
    Le choc est à la hauteur de l’émerveillement des navigateurs qui découvrent cette perle des anglo-normandes.
    Pendant 8 ans, la course s’installe et le chiffre de 15 bateaux est atteint. Les pubs, les restaurants enchantent les navigateurs qui passent , chaque année, un merveilleux séjour dans l’île. A l’époque, comme maintenant, nous partions le mercredi dans l’après-midi mais, par contre, nous revenions dans la nuit du samedi au dimanche.

  • En 1979, notre Président-fondateur, le Docteur PILLET, offre un magnifique pichet en étain est appelé le TROPHEE TRESCO. Pourquoi ce nom : TRESCO est le nom d’une autre île magique anglaise située dans les SCILLY, entre la Cornouailles anglaise et l’Irlande. Le Docteur PILLET allait en croisière dans ces îles à bord de son bateau le « NORMANDIE » et quand il est entré dans la confrérie des « Frères de la Côte », devant prendre un autre nom que le sien tout naturellement il a choisi TRESCO.

  • En 1984, sous l’impulsion de Philippe SASSY, devenu président, le Y.C.M. se rapproche du TELEGRAMME et la course devient le TELEGRAMME TRESCO TROPHEE.

  • En 1988, après trois années de présidence Jean-Paul CLECH se retire et Yvon QUILLEC reprend le flambeau.

  • En 1990 le chiffre de 100 bateaux est atteint et, pour la première fois en Manche, il y a 100 croiseurs habitables sur une ligne de départ. A partir de cette date la course prend de l’ampleur.

  • En 1992, Pen Duick VI participe à la course, loué par un groupe d’amis.

  • 1993 : 10ème anniversaire : 125 bateaux au départ. Le côtre de la Marine Nationale « LE MUTIN » accompagne le TRESCO qui se termine par un soirée inoubliable avec 66 convives et l’animation de la fanfare ZEBALIZ.

  • 1995 : 145 bateaux inscrits

  • 1996 : 135 bateaux inscrits.

    Un « grand frais » voire un coup de vent de Est-Nord-Est est annoncé. Le Comité de course décide de neutraliser la course. Tous les bateaux partent pour TREBEURDEN. La Société du port accueille tous les concurrents au pied levé. Le jeudi le vent est toujours aussi frais : régate annulée et la décision de ne pas aller à GUERNESEY est prise. Le vendredi une manche est courue en Baie de LANNION par mer forte avec un vent de 4 à 6 nœuds et il fait très frais. Le samedi une régate va se courir entre TREBEURDEN et MORLAIX. Tous les concurrents rentrent à MORLAIX : il fait 8 degrés aux écluses. Il y aura un classement mais le Challenge TRESCO ne sera pas attribué.
    Cela reste un très mauvais souvenir pour toute l’équipe d’organisation.

  • 1997 : 150 bateaux inscrits mais seulement 125 sur la ligne de départ car, à nouveau, un gros coup de vent empêche une vingtaine de bateaux de partir sur GUERNESEY.

    La 1ère étape a été très rapide et musclée. Le samedi la course est neutralisée et de nombreux bateaux restent au port car il y a , de nouveau, un avis de « grand frais ».

  • 1999 : Lors de l’étape de nuit un voilier perd un équipier au milieu de la Manche. Heureusement il est récupéré après 20 minutes dans l’eau glaciale et tout se termine bien. Mais quel stress…… !

  • 2003 : Le 20ème TRESCO : petit temps et 143 bateaux sur la ligne de départ.

  • Date de création : 07/12/2008 @ 21:12
    Dernière modification : 25/12/2009 @ 23:41
    Catégorie : Infos Tresco
    Page lue 8576 fois


    Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article


    ^ Haut ^